Purpose of Creation – Introduction (French Translation)

Le but de la création a toujours été au centre des préoccupations humaines depuis la nuit des temps. C’est en effet une question philosophique récurrente depuis toujours.

Le réflexe naturel présent en chaque être humain, après avoir contemplé les nombreux signes de cette création autour de lui, est de se demander d’où provient tout cela, qui a façonné tout ceci, et pourquoi ? L’être humain a besoin de toutes ces réponses afin de connaître l’objectif de son existence sur Terre. Et finalement d’agir selon les prescriptions de son Créateur.

Cependant, il restera toujours un petit groupe de personnes sceptiques qui attribuent la complexité de cette création et toute forme de vie au simple fait du hasard.

Beaucoup de personnes se posent cette question existentielle et la réponse à : pourquoi Dieu a t’Il créé l’Homme, se retrouve liée à tous ces signes que ce soit dans les océans et les rivières, le vaste espace infini, le sable et les étoiles…

Cependant, en raison des limites de la pensée humaine, on ne peut pas tout appréhender ou saisir entièrement le but de la création. Les humains ne peuvent pas connaître toute la vérité sur ce sujet. Comment pourraient-ils déduire intellectuellement le pourquoi de leur existence alors qu’ils peuvent difficilement comprendre la complexité des fonctions de leur cerveau ou bien encore comment fonctionne leur esprit ?

C’est pourquoi les Écritures Divines servent à répondre à ces questions que les hommes ne peuvent pas maîtriser seulement par leur capacité intellectuelle. Ils ont besoin de la Guidance Divine pour avancer dans leur vie. Tous les prophètes ont été envoyés pour expliquer le but de la création.

Néanmoins, les Écritures judéo-chrétiennes manquent de cohérence et laissent le chercheur avide de vérité dans l’obscurité. Elles ne répondent pas non plus aux questions vitales concernant la création de l’humanité. Le style est principalement symbolique et ne précise pas les choses en termes clairs. Le concept chrétien de l’incarnation de Dieu comme un homme qui doit souffrir et mourir comme étant la seule solution pour effacer les péchés de l’humanité met en avant un concept déformé de «justice suprême». Cela aboutit donc à l’acceptation de Jésus-Christ en tant que «Seigneur Dieu» et à son «sacrifice divin» comme seul chemin vers le salut.

Les religions non-abrahamiques quant à elles, adhèrent à une vision panthéiste de Dieu, c’est-à-dire que tout ce qui nous entoure est Dieu ou bien ils sont polythéistes : c’est-à-dire croire en l’existence de nombreux dieux ou d’incarnations de Dieu. Elles favorisent également la suprématie d’une caste sur l’autre et enseignent également l’ascétisme. Ces écritures aussi semblent ambiguës et confuses quant au but de la création.

Dieu n’est certes pas l’auteur de la confusion, et Il ne souhaite pas donner de difficultés aux Hommes. C’est pourquoi, quand Il a révélé Sa parole finale, Il a garanti que Son message soit conservé jusqu’à la fin des temps. Et c’est dans le dernier Livre qu’est le Coran, que Dieu a révélé le but de la création de l’humanité. En effet, par le biais de Son dernier Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), Dieu a clarifié le sujet de la création, ne laissant place à aucun doute.

Leave a Reply